Dans la soirée de lundi, la population d’Athira a été secouée par un terrible attentat. De façon coordonnée, une série d’une dizaine d’explosions ont soufflé le centre-ville. De nombreuses maisons ont été fortement endommagées, et une dizaine d’habitants ont été blessés. “On a vu deux véhicules noirs foncer à pleine vitesse, puis on a entendu des explosions”, rapportent les premiers témoins. D’autres, paniqués, cherchaient encore leurs collègues.

Crédit photo : Antonis Kotsonis

La Gendarmerie nationale s’est rapidement déployée en force, avec plusieurs véhicules remplis d’hommes en uniforme et en armes. Très vite, le BMPA est lui aussi intervenu en combinaison NRBC, à la recherche de pics de radioactivité ou de toxines. Pour l’instant, aucun risque chimique ou radioactive n’a été détecté.

23:38 : Selon nos informations, l’attentat aurait été perpétué par le groupe terroriste The Lost Spirit. Une vidéo de revendication confirmant les premières informations a été envoyée sur les réseaux sociaux. Le groupe se déclare en guerre contre le gouvernement et n’hésitent pas à s’en prendre à la Gendarmerie.

Plus d’informations dans les heures qui viennent.